Eric Frahier

Portrait d’Éric Frahier, responsable des petits déjeuners

Café avec vue : Portrait d’Éric Frahier, responsable des petits déjeuners

Un brin dandy, gentleman jusqu’au son de la voix, sont-ce ses années passées à Londres qui ont donné à Éric Frahier un je ne sais quoi de « British Attitude » ? Toujours est-il que le responsable des petits déjeuners de la Maison des Têtes a cette élégance naturelle qui fait mouche. Portrait.

Il a eu mille vies et à peu près autant d’expériences. Pâtissier de formation et parisien d’origine, c’est à l’armée, sur un bateau de la marine nationale, qu’Éric fait la découverte du service en salle. Expérience concluante et service validé, d’une rive à l’autre de la Manche, Londres devient alors sa nouvelle patrie et la salle sa religion. Pubs et hôtels, il dispensera durant huit ans sa French Touch dans de nombreux établissements de la capitale britannique. Mal du pays et envie de changement, c’est Strasbourg qu’il choisit ensuite pour poser ses valises. Barman au Régent Petite France, assistant maître d’hôtel au Hilton, en charge du service au Parlement Européen, durant dix ans le touche-à-tout multiplie les belles expériences. Après avoir officié comme pâtissier dans le restaurant-boulangerie Côté Cour – Côté Four du chef Olivier Nasti, il se lance un ultime défi : prendre la gestion des petits déjeuners de la Maison des Têtes et accompagner le couple Girardin dans leur nouvelle aventure.

Ici, il trouve une dynamique qui correspond à ses envies et une ambiance en accord avec sa personnalité. Autonomie, initiative, respect mutuel, les échanges ouverts avec Marilyn et Éric Girardin lui donnent la confiance des expériences concluantes. Ensemble, ils vont chercher la 5ème étoile. Chaque matin, dans la charmante salle du 1er étage, devant un généreux buffet de pains et viennoiseries, yaourts et cakes maison, confitures de saison et spécialités alsaciennes, c’est la prévenance d’Éric qui accueille les hôtes pour un « bon jour » sous le signe de la bienveillance.

A l’aise dans une Maison dont il partage les valeurs, Éric a trouvé au 19 de la rue des Têtes un nouvel écrin pour abriter ses ambitions. Ancien rugbyman amateur de musique rock, il est aujourd’hui un des fidèles ambassadeurs de l’épopée Girardin.