Colmar lumière

LA FÉERIE DES LUMIÈRES

Colmar, belle Colmar, témoin inébranlable des siècles. Depuis le moyen-âge, chaque époque lui a léguée quelques-uns de ses plus beaux trésors architecturaux. Aujourd’hui ce musée à ciel ouvert offre un saut dans le temps, une immersion à travers les âges et son patrimoine. A la nuit tombée, lorsque le soleil laisse place à la pâle lumière de la lune, l’architecture prend vie, mise en valeur par un subtil jeu d’éclairage. Une féerie de lumières qui ouvre le chemin, guidant le visiteur dans les ruelles, ici à la découverte d’un trésor de l’art gothique, là d’une merveille de la Renaissance.

1100. C’est le nombre de points lumineux disséminés à travers la ville pour la valorisation nocturne du patrimoine Colmarien. L’air, l’eau, la terre, le feu, à chaque élément sa couleur et sa transposition sur les bâtiments. Le bleu pour l’air, en bordure de toitures à la rencontre du ciel, le vert pour l’eau effleurant les rivières dans lesquelles se reflète la vie de la cité, le blanc pour les édifices religieux comme une lumière immaculée sur les clochers et enfin l’ambre, la couleur de la terre. Lorsque la nuit enveloppe la capitale alsacienne, les lumières montrent au visiteur le visage d’une ville sculptée à travers les siècles. Dans les rues piétonnes, levez les yeux à la rencontre de l’architecture gothique de la Collégiale Saint-Martin ou l’église des Dominicains. Plus loin à détour d’une rue ce sont les trésors du Moyen-âge qui s’offrent au regard : la Maison Adolph et la Maison Huselin zum Swan ou encore le Koïfhus (l’Ancienne Douane), achevé en 1480. Oriel et galerie à balustrade, la grandiose Maison Pfister et l’incontournable Maison des Têtes et son éclairage de façade rasant témoignent de la bourgeoisie colmarienne de la Renaissance. Enfin, avec le Palais du Conseil Souverain et l’Ancien Hôpital, l’on bascule dans le classicisme français du 18ème et son inspiration Antique.

Jeux de lumières, faveur de la lune, à la nuit tombée Colmar s’illumine pour offrir un spectacle d’une merveilleuse beauté. En son cœur, la « Petite Venise » avec ses maisons à colombages colorées et ses toits aux motifs géométriques prolonge la féerie. C’est avec des étoiles plein les yeux et l’impression d’avoir remonté le temps que les visiteurs d’un jour regagneront au cœur de la nuit le confort bien contemporain de la Maison des Têtes.